l'Auvergne en relief - StéréAuvergne | Volcanisme | Les Monts Dore, Massif du Sancy | Puy de Sancy | Relief Jaillissant | Les arêtes pyramidales du Sancy

Les arêtes pyramidales du Sancy
Choisir la taille de l’image


L'érosion a usé le stratovolcan en ravinant les parties les plus tendres et en rabotant les parois. L'érosion glaciaire a entrainé sa forme pyramidale et la formation de cirques comme celui de la "Fontaine Salée" en bas sur la gauche. Cette partie du Sancy prend sa forme à cause d'un groupe de protrusions et de dôme plus résistants que les pyroclastes. Il s'agit d'un dôme de trachy-andésite dont la lave visqueuse est montée par la cheminée d'un ancien maar. Le sommet actuel n'est pas le sommet originel lorsqu'il était en activité. Le vieux cratère du Sancy se trouve plus bas vers la cascade de la Dore-Dogne. Cette hyper-stéréophotographie révèle surtout les arêtes qui sont des dykes (remontées de laves par des fissures qui alimentaient le stratovolcan). Les plus gros "rochers" sur la deuxième arête sont appelés les "Aiguilles du Diable" qui sont des dykes créés par fissuration du terrain volcanique par la poussée de la lave. De plus prêt on y observe des colonnes prismatiques.

Sur la droite au bord, le Col de la Cabanne. Sur le bord gauche, la Tour Carrée.

Cette hyper-stéréophotographie est prise avec une base de 20 m depuis le sommet du Puy Gros (1793 m) à 900 m du sommet du Puy de Sancy.



Tags :

Pas encore noté(e)
RSS RSS Feed | Archives | Propulsé par ZenPHOTO