l'Auvergne en relief - StéréAuvergne | l'Eau | Sources | Source de Bard ou du Chaudron | Au pied du coteau vinicole

Au pied du coteau vinicole
Choisir la taille de l’image

Cette source d’eau minérale gazeuse était connue dans l’antiquité et probablement déjà des Arvernes à l’âge du fer. Elle fut redécouverte en 1882 au pied d’une vigne car la zone restait toujours humide comme un indice. La vasque taillée dans du gneiss était enfouie sous 1,3 m de terre. Cette source était très appréciée des gallo-romains puisque 67 pièces (en offrande) en bronze du Ier au IIIème siècle de notre ère furent découvertes au fond du récipient, ainsi que les traces d’une construction en bois. Son eau qui s’enrichie en traversant différentes couches géologiques contient : du bicarbonate de fer qui donne cette couleur rougeâtre aux dépôts et son goût métallique si caractéristique, du bicarbonate de sodium, du bicarbonate de calcium, du bicarbonate de magnésium (couleur orangée), du chlorure de sodium, de la silice, du sulfate de sodium et du gaz carbonique. Son griffon sort d’une fissure de la roche sur lequel repose la vasque, avec un débit maximal de 0,6 l/m.

Photographie en 2D :

Voir le diaporama


Tags :

Pas encore noté(e)
RSS RSS Feed | Archives | Propulsé par ZenPHOTO