Stéréoscopie Auvergne - l'Auvergne en relief - StéréAuvergne (dernières images) http://www.stereauvergne.fr Appairage lunettes-écran Cette galerie est un lieu d'exposition de mes travaux stéréo photographiques spécialisés sur l'Auvergne. De nombreux anaglyphes (rouge/cyan) y sont présentés. Il ne s'agit pas d'un site de sélection d'excellence photographique (il y a du bon et du moins bon) mais d'une présentation classée et commentée, en stéréoscopie, plutôt en photographies descriptives. Vous devez regarder ces images avec des lunettes pour le relief avec un filtre rouge sur l'oeil gauche et cyan sur l'oeil droit. ATTENTION : le couple écran-lunettes doit être appairé pour un bon résultat. l'Anaglyphe, c'est le transport du relief par la couleur. C'est un document difficile car une mauvaise restitution ou séparation des couleurs peut tout gâcher (ici). Les filtres rouge et cyan doivent être purs pour bien séparer les canaux oeil gauche et oeil droit. Dans cette condition, les anaglyphes seront agréables à regarder. Je peux aussi fournir sur demande des fichiers MPO destinés aux TV 3D en lumière polarisée pour un résultat optimal et spectaculaire. Observez-les dans une ambiance sombre sans reflets sur l'écran, en zoom 1:1 plein écran pour la meilleure restitution.Conformément à l'esprit artistique et scientifique, pas de vente et d'usage commercial de ces images. Aucun usage de ces images sans citation ou référence. Merci !David ROMEUF, l'un des stéréo photographes de l'Auvergne.Toutes les images de ce site sont diffusées sous la licence Creative Commons CC BY-NC-ND StéréAuvergne de David ROMEUF est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France. fr-FR Sat, 26 May 2018 07:53:57 +0200 Sat, 26 May 2018 07:53:57 +0200 http://blogs.law.harvard.edu/tech/rss ZenPhoto RSS Generator Cage d'escalier de cave gallo-romaine (Cave [24059] (enduits peints du niveau supérieur)) Cage d'escalier de cave gallo-romaine

Cette cave mesure 5,5 m par 4,5 m. Elle est située à l’est du bâtiment avec une cage d’escalier au nord. Son emmarchement en L est réalisé en dallettes calcaires callées directement sur le rocher par l’ajout d’un remblai. On peut distinguer 3 niveaux dans le comblement dégagé. Un premier niveau supérieur très perturbé à l’époque contemporaine par la réalisation d’une tranchée d’épierrement (blocs de basalte et pouzzolane, mortier pulvérisé, TCA tegulae imbrices de la toiture). Le deuxième correspond à l’effondrement des murs de la cave parementés en opus incertum, et au-dessus du plafond charpenté de la cave, d’une pièce avec murs peints (blocs de basalte et pouzzolane au gabarit moyen de 20 à 30 cm, Tuiles et Céramiques Architecturales, plus de 2000 fragments d’enduits peints polychromes d’une excellente qualité picturale, avec des pigments conservés de couleurs vives ; terre d’aspect sableux jaune-beige comportant une grande quantité de fragments de mortier). Et enfin, le niveau du sol de circulation de la cave composé d’un sédiment brun-rouge argileux mêlé à de la pouzzolane concassée (plusieurs objets collectés : acrotère anthropomorphe en calcaire, éclats de récipient en verre, sigillée sud-gauloise d’époque flavienne et flavio-antonine +120 à +160, sigillée du Centre Drag 37, fine oxydante Drag 44, commune oxydante à engobe rouge, dolium, amphorette, patina, fine grise Mén 57). La cave semble donc abandonnée depuis la fin du IIe siècle après J.-C.

Photographie 2D :

 

]]>Date: 13 janvier 2016 16:36]]>
Cave [24059] (enduits peints du niveau supérieur) Wed, 13 Jan 2016 16:36:05 +0100
Enmarchement en cage cave gallo-romaine (Cave [24059] (enduits peints du niveau supérieur)) Enmarchement en cage cave gallo-romaine

Cette cave mesure 5,5 m par 4,5 m. Elle est située à l’est du bâtiment avec une cage d’escalier au nord. Son emmarchement en L est réalisé en dallettes calcaires callées directement sur le rocher par l’ajout d’un remblai. On peut distinguer 3 niveaux dans le comblement dégagé. Un premier niveau supérieur très perturbé à l’époque contemporaine par la réalisation d’une tranchée d’épierrement (blocs de basalte et pouzzolane, mortier pulvérisé, TCA tegulae imbrices de la toiture). Le deuxième correspond à l’effondrement des murs de la cave parementés en opus incertum, et au-dessus du plafond charpenté de la cave, d’une pièce avec murs peints (blocs de basalte et pouzzolane au gabarit moyen de 20 à 30 cm, Tuiles et Céramiques Architecturales, plus de 2000 fragments d’enduits peints polychromes d’une excellente qualité picturale, avec des pigments conservés de couleurs vives ; terre d’aspect sableux jaune-beige comportant une grande quantité de fragments de mortier). Et enfin, le niveau du sol de circulation de la cave composé d’un sédiment brun-rouge argileux mêlé à de la pouzzolane concassée (plusieurs objets collectés : acrotère anthropomorphe en calcaire, éclats de récipient en verre, sigillée sud-gauloise d’époque flavienne et flavio-antonine +120 à +160, sigillée du Centre Drag 37, fine oxydante Drag 44, commune oxydante à engobe rouge, dolium, amphorette, patina, fine grise Mén 57). La cave semble donc abandonnée depuis la fin du IIe siècle après J.-C.

Photographie 2D :

 

]]>Date: 13 janvier 2016 16:36]]>
Cave [24059] (enduits peints du niveau supérieur) Wed, 13 Jan 2016 16:36:05 +0100
Cave gallo-romaine (Cave [24059] (enduits peints du niveau supérieur)) Cave gallo-romaine

Cette cave mesure 5,5 m par 4,5 m. Elle est située à l’est du bâtiment avec une cage d’escalier au nord. Son emmarchement en L est réalisé en dallettes calcaires callées directement sur le rocher par l’ajout d’un remblai. On peut distinguer 3 niveaux dans le comblement dégagé. Un premier niveau supérieur très perturbé à l’époque contemporaine par la réalisation d’une tranchée d’épierrement (blocs de basalte et pouzzolane, mortier pulvérisé, TCA tegulae imbrices de la toiture). Le deuxième correspond à l’effondrement des murs de la cave parementés en opus incertum, et au-dessus du plafond charpenté de la cave, d’une pièce avec murs peints (blocs de basalte et pouzzolane au gabarit moyen de 20 à 30 cm, Tuiles et Céramiques Architecturales, plus de 2000 fragments d’enduits peints polychromes d’une excellente qualité picturale, avec des pigments conservés de couleurs vives ; terre d’aspect sableux jaune-beige comportant une grande quantité de fragments de mortier). Et enfin, le niveau du sol de circulation de la cave composé d’un sédiment brun-rouge argileux mêlé à de la pouzzolane concassée (plusieurs objets collectés : acrotère anthropomorphe en calcaire, éclats de récipient en verre, sigillée sud-gauloise d’époque flavienne et flavio-antonine +120 à +160, sigillée du Centre Drag 37, fine oxydante Drag 44, commune oxydante à engobe rouge, dolium, amphorette, patina, fine grise Mén 57). La cave semble donc abandonnée depuis la fin du IIe siècle après J.-C.

Photographie 2D :

 

]]>Date: 13 janvier 2016 16:36]]>
Cave [24059] (enduits peints du niveau supérieur) Wed, 13 Jan 2016 16:36:05 +0100
Cage d'escalier cave gallo-romaine (Cave [24059] (enduits peints du niveau supérieur)) Cage d'escalier cave gallo-romaine

Cette cave mesure 5,5 m par 4,5 m. Elle est située à l’est du bâtiment avec une cage d’escalier au nord. Son emmarchement en L est réalisé en dallettes calcaires callées directement sur le rocher par l’ajout d’un remblai. On peut distinguer 3 niveaux dans le comblement dégagé. Un premier niveau supérieur très perturbé à l’époque contemporaine par la réalisation d’une tranchée d’épierrement (blocs de basalte et pouzzolane, mortier pulvérisé, TCA tegulae imbrices de la toiture). Le deuxième correspond à l’effondrement des murs de la cave parementés en opus incertum, et au-dessus du plafond charpenté de la cave, d’une pièce avec murs peints (blocs de basalte et pouzzolane au gabarit moyen de 20 à 30 cm, Tuiles et Céramiques Architecturales, plus de 2000 fragments d’enduits peints polychromes d’une excellente qualité picturale, avec des pigments conservés de couleurs vives ; terre d’aspect sableux jaune-beige comportant une grande quantité de fragments de mortier). Et enfin, le niveau du sol de circulation de la cave composé d’un sédiment brun-rouge argileux mêlé à de la pouzzolane concassée (plusieurs objets collectés : acrotère anthropomorphe en calcaire, éclats de récipient en verre, sigillée sud-gauloise d’époque flavienne et flavio-antonine +120 à +160, sigillée du Centre Drag 37, fine oxydante Drag 44, commune oxydante à engobe rouge, dolium, amphorette, patina, fine grise Mén 57). La cave semble donc abandonnée depuis la fin du IIe siècle après J.-C.

Photographie 2D :

 

]]>Date: 13 janvier 2016 16:36]]>
Cave [24059] (enduits peints du niveau supérieur) Wed, 13 Jan 2016 16:36:04 +0100
Marches cave gallo-romaine (Cave [24059] (enduits peints du niveau supérieur)) Marches cave gallo-romaine

Cette cave mesure 5,5 m par 4,5 m. Elle est située à l’est du bâtiment avec une cage d’escalier au nord. Son emmarchement en L est réalisé en dallettes calcaires callées directement sur le rocher par l’ajout d’un remblai. On peut distinguer 3 niveaux dans le comblement dégagé. Un premier niveau supérieur très perturbé à l’époque contemporaine par la réalisation d’une tranchée d’épierrement (blocs de basalte et pouzzolane, mortier pulvérisé, TCA tegulae imbrices de la toiture). Le deuxième correspond à l’effondrement des murs de la cave parementés en opus incertum, et au-dessus du plafond charpenté de la cave, d’une pièce avec murs peints (blocs de basalte et pouzzolane au gabarit moyen de 20 à 30 cm, Tuiles et Céramiques Architecturales, plus de 2000 fragments d’enduits peints polychromes d’une excellente qualité picturale, avec des pigments conservés de couleurs vives ; terre d’aspect sableux jaune-beige comportant une grande quantité de fragments de mortier). Et enfin, le niveau du sol de circulation de la cave composé d’un sédiment brun-rouge argileux mêlé à de la pouzzolane concassée (plusieurs objets collectés : acrotère anthropomorphe en calcaire, éclats de récipient en verre, sigillée sud-gauloise d’époque flavienne et flavio-antonine +120 à +160, sigillée du Centre Drag 37, fine oxydante Drag 44, commune oxydante à engobe rouge, dolium, amphorette, patina, fine grise Mén 57). La cave semble donc abandonnée depuis la fin du IIe siècle après J.-C.

Photographie 2D :

 

]]>Date: 13 janvier 2016 16:36]]>
Cave [24059] (enduits peints du niveau supérieur) Wed, 13 Jan 2016 16:36:04 +0100
Cage d'escalier cave gallo-romaine (Cave [24059] (enduits peints du niveau supérieur)) Cage d'escalier cave gallo-romaine

Cette cave mesure 5,5 m par 4,5 m. Elle est située à l’est du bâtiment avec une cage d’escalier au nord. Son emmarchement en L est réalisé en dallettes calcaires callées directement sur le rocher par l’ajout d’un remblai. On peut distinguer 3 niveaux dans le comblement dégagé. Un premier niveau supérieur très perturbé à l’époque contemporaine par la réalisation d’une tranchée d’épierrement (blocs de basalte et pouzzolane, mortier pulvérisé, TCA tegulae imbrices de la toiture). Le deuxième correspond à l’effondrement des murs de la cave parementés en opus incertum, et au-dessus du plafond charpenté de la cave, d’une pièce avec murs peints (blocs de basalte et pouzzolane au gabarit moyen de 20 à 30 cm, Tuiles et Céramiques Architecturales, plus de 2000 fragments d’enduits peints polychromes d’une excellente qualité picturale, avec des pigments conservés de couleurs vives ; terre d’aspect sableux jaune-beige comportant une grande quantité de fragments de mortier). Et enfin, le niveau du sol de circulation de la cave composé d’un sédiment brun-rouge argileux mêlé à de la pouzzolane concassée (plusieurs objets collectés : acrotère anthropomorphe en calcaire, éclats de récipient en verre, sigillée sud-gauloise d’époque flavienne et flavio-antonine +120 à +160, sigillée du Centre Drag 37, fine oxydante Drag 44, commune oxydante à engobe rouge, dolium, amphorette, patina, fine grise Mén 57). La cave semble donc abandonnée depuis la fin du IIe siècle après J.-C.

Photographie 2D :

 

]]>Date: 13 janvier 2016 16:36]]>
Cave [24059] (enduits peints du niveau supérieur) Wed, 13 Jan 2016 16:36:03 +0100
Enmarchement en cage (Cave [24059] (enduits peints du niveau supérieur)) Enmarchement en cage

Cette cave mesure 5,5 m par 4,5 m. Elle est située à l’est du bâtiment avec une cage d’escalier au nord. Son emmarchement en L est réalisé en dallettes calcaires callées directement sur le rocher par l’ajout d’un remblai. On peut distinguer 3 niveaux dans le comblement dégagé. Un premier niveau supérieur très perturbé à l’époque contemporaine par la réalisation d’une tranchée d’épierrement (blocs de basalte et pouzzolane, mortier pulvérisé, TCA tegulae imbrices de la toiture). Le deuxième correspond à l’effondrement des murs de la cave parementés en opus incertum, et au-dessus du plafond charpenté de la cave, d’une pièce avec murs peints (blocs de basalte et pouzzolane au gabarit moyen de 20 à 30 cm, Tuiles et Céramiques Architecturales, plus de 2000 fragments d’enduits peints polychromes d’une excellente qualité picturale, avec des pigments conservés de couleurs vives ; terre d’aspect sableux jaune-beige comportant une grande quantité de fragments de mortier). Et enfin, le niveau du sol de circulation de la cave composé d’un sédiment brun-rouge argileux mêlé à de la pouzzolane concassée (plusieurs objets collectés : acrotère anthropomorphe en calcaire, éclats de récipient en verre, sigillée sud-gauloise d’époque flavienne et flavio-antonine +120 à +160, sigillée du Centre Drag 37, fine oxydante Drag 44, commune oxydante à engobe rouge, dolium, amphorette, patina, fine grise Mén 57). La cave semble donc abandonnée depuis la fin du IIe siècle après J.-C.

Photographie 2D :

 

]]>Date: 13 janvier 2016 16:31]]>
Cave [24059] (enduits peints du niveau supérieur) Wed, 13 Jan 2016 16:31:44 +0100
Descente cage d'escalier (Cave [24059] (enduits peints du niveau supérieur)) Descente cage d'escalier

Cette cave mesure 5,5 m par 4,5 m. Elle est située à l’est du bâtiment avec une cage d’escalier au nord. Son emmarchement en L est réalisé en dallettes calcaires callées directement sur le rocher par l’ajout d’un remblai. On peut distinguer 3 niveaux dans le comblement dégagé. Un premier niveau supérieur très perturbé à l’époque contemporaine par la réalisation d’une tranchée d’épierrement (blocs de basalte et pouzzolane, mortier pulvérisé, TCA tegulae imbrices de la toiture). Le deuxième correspond à l’effondrement des murs de la cave parementés en opus incertum, et au-dessus du plafond charpenté de la cave, d’une pièce avec murs peints (blocs de basalte et pouzzolane au gabarit moyen de 20 à 30 cm, Tuiles et Céramiques Architecturales, plus de 2000 fragments d’enduits peints polychromes d’une excellente qualité picturale, avec des pigments conservés de couleurs vives ; terre d’aspect sableux jaune-beige comportant une grande quantité de fragments de mortier). Et enfin, le niveau du sol de circulation de la cave composé d’un sédiment brun-rouge argileux mêlé à de la pouzzolane concassée (plusieurs objets collectés : acrotère anthropomorphe en calcaire, éclats de récipient en verre, sigillée sud-gauloise d’époque flavienne et flavio-antonine +120 à +160, sigillée du Centre Drag 37, fine oxydante Drag 44, commune oxydante à engobe rouge, dolium, amphorette, patina, fine grise Mén 57). La cave semble donc abandonnée depuis la fin du IIe siècle après J.-C.

Photographie 2D :

 

]]>Date: 13 janvier 2016 16:31]]>
Cave [24059] (enduits peints du niveau supérieur) Wed, 13 Jan 2016 16:31:44 +0100
Cave gallo-romaine (Cave [24059] (enduits peints du niveau supérieur)) Cave gallo-romaine

Cette cave mesure 5,5 m par 4,5 m. Elle est située à l’est du bâtiment avec une cage d’escalier au nord. Son emmarchement en L est réalisé en dallettes calcaires callées directement sur le rocher par l’ajout d’un remblai. On peut distinguer 3 niveaux dans le comblement dégagé. Un premier niveau supérieur très perturbé à l’époque contemporaine par la réalisation d’une tranchée d’épierrement (blocs de basalte et pouzzolane, mortier pulvérisé, TCA tegulae imbrices de la toiture). Le deuxième correspond à l’effondrement des murs de la cave parementés en opus incertum, et au-dessus du plafond charpenté de la cave, d’une pièce avec murs peints (blocs de basalte et pouzzolane au gabarit moyen de 20 à 30 cm, Tuiles et Céramiques Architecturales, plus de 2000 fragments d’enduits peints polychromes d’une excellente qualité picturale, avec des pigments conservés de couleurs vives ; terre d’aspect sableux jaune-beige comportant une grande quantité de fragments de mortier). Et enfin, le niveau du sol de circulation de la cave composé d’un sédiment brun-rouge argileux mêlé à de la pouzzolane concassée (plusieurs objets collectés : acrotère anthropomorphe en calcaire, éclats de récipient en verre, sigillée sud-gauloise d’époque flavienne et flavio-antonine +120 à +160, sigillée du Centre Drag 37, fine oxydante Drag 44, commune oxydante à engobe rouge, dolium, amphorette, patina, fine grise Mén 57). La cave semble donc abandonnée depuis la fin du IIe siècle après J.-C.

Photographie 2D :

 

]]>Date: 13 janvier 2016 16:31]]>
Cave [24059] (enduits peints du niveau supérieur) Wed, 13 Jan 2016 16:31:43 +0100
Cave gallo-romaine (Cave [24059] (enduits peints du niveau supérieur)) Cave gallo-romaine

Cette cave mesure 5,5 m par 4,5 m. Elle est située à l’est du bâtiment avec une cage d’escalier au nord. Son emmarchement en L est réalisé en dallettes calcaires callées directement sur le rocher par l’ajout d’un remblai. On peut distinguer 3 niveaux dans le comblement dégagé. Un premier niveau supérieur très perturbé à l’époque contemporaine par la réalisation d’une tranchée d’épierrement (blocs de basalte et pouzzolane, mortier pulvérisé, TCA tegulae imbrices de la toiture). Le deuxième correspond à l’effondrement des murs de la cave parementés en opus incertum, et au-dessus du plafond charpenté de la cave, d’une pièce avec murs peints (blocs de basalte et pouzzolane au gabarit moyen de 20 à 30 cm, Tuiles et Céramiques Architecturales, plus de 2000 fragments d’enduits peints polychromes d’une excellente qualité picturale, avec des pigments conservés de couleurs vives ; terre d’aspect sableux jaune-beige comportant une grande quantité de fragments de mortier). Et enfin, le niveau du sol de circulation de la cave composé d’un sédiment brun-rouge argileux mêlé à de la pouzzolane concassée (plusieurs objets collectés : acrotère anthropomorphe en calcaire, éclats de récipient en verre, sigillée sud-gauloise d’époque flavienne et flavio-antonine +120 à +160, sigillée du Centre Drag 37, fine oxydante Drag 44, commune oxydante à engobe rouge, dolium, amphorette, patina, fine grise Mén 57). La cave semble donc abandonnée depuis la fin du IIe siècle après J.-C.

Photographie 2D :

 

]]>Date: 13 janvier 2016 16:31]]>
Cave [24059] (enduits peints du niveau supérieur) Wed, 13 Jan 2016 16:31:43 +0100