l'Auvergne en relief - StéréAuvergne | Archéologie | Oppidum de Gergovie | Fouilles 2014 | Voie romaine (VO 10) | Damage

Damage
Choisir la taille de l’image

En avant-plan, la couche de stabilisation damée (US 112) de la voie romaine sur laquelle repose les dalles basaltiques. Sur le fond, une citerne de rétention de l'eau de ruissellement (CT 11).

Cette voie romaine (VO 10) fut réalisée probablement après la démolition du mur de fortification (MR 1), entre -40 et -20. Elle correspond à la troisième phase de l’aménagement urbain du plateau, bien après la conquête. Elle est orientée nord-sud et donc représente un cardo romain, peut-être le principal : le cardo maximus. La voie est constituée d’une première couche stabilisatrice en gravier damé (US 112, cailloutis gris-rougeâtre compacté et mélangé avec de l’argile grise) sur laquelle repose un dallage de gros blocs basaltiques aplanis (US 164). Enfin, elle dispose d’un réseau de bassins ou citernes de rétention d’eau (CT 11) qui collecte les ruissellements. Le dallage mesure environ 6 m de largeur.

Photographie 2D :

Voir le diaporama


Tags :

Pas encore noté(e)
RSS RSS Feed | Archives | Propulsé par ZenPHOTO