l'Auvergne en relief - StéréAuvergne | Archéologie | Oppidum de Gergovie | Fouilles 2014 | Tranchée exploratoire, caniveau et mur de fortification

Tranchée exploratoire, caniveau et mur de fortification
Choisir la taille de l’image

Peter JUD en place devant le mur de fortification MR 1 pour en évoquer la largeur imposante. En avant-plan, le caniveau CN 2 qui apparait sombre.

Une couche riche en mobiliers archéologiques (grise et d’une épaisseur maximale de 15 cm)  repose directement  au-dessus du substrat basaltique. Elle constitue la première étape de l’occupation domestique du site vers -70 et -60 avant J.-C (durant la Tène D2a). La deuxième phase d’occupation est révélée en 2014 par un mur épais de fortification MR  1 fouillé sur 10 m (2,7 m de largeur, probablement assez haut), avec un caniveau CN 2 au pied de sa façade ouest. Il n’est pas possible d’affirmer que ce mur est raccordé au grand mur de fortification de l’oppidum, ni qu’il s’agit d’un aménagement de porte. Une troisième phase de l’aménagement urbain est mise en évidence par la découverte d’une voie (VO 10) réalisée probablement après la démolition du mur (entre -40 et -20), à la manière romaine et en cardo maximus (axe nord-sud). Cette voie est constituée d’une première couche de gravier damé sur lequel repose un dallage de gros blocs basaltiques aplanis (comparable et apparent au chemin de la Croix). La citerne (CT 11) située sur le bord de la voie avait probablement la fonction de collecte des eaux de ruissellement de la voie et son stockage en réserve pour les habitants du plateau. Son comblement a révélé des fragments d’amphores de la période augustéenne tardive (de -10 à +14). Des constructions légères non maçonnées se développent le long de cette voie. Enfin, la dernière phase d’occupation (dans la dernière décennie du changement d’ère) est mise en évidence par un bâtiment parallèle à la voie en construction légère sur sablière basse, un puits PT 7 et une cave ou fosse. Très peu de terres cuites architecturales TCA sont apparues. La ville est abandonnée avant la mort de l’Empereur Auguste (-63 au 19/08/+14).

Voir le diaporama


Tags :

Pas encore noté(e)
RSS RSS Feed | Archives | Propulsé par ZenPHOTO