l'Auvergne en relief - StéréAuvergne | Archéologie | Oppidum de Corent | Fouilles 2014 | Bâtiment W | Puits [24145] | Nicolas et ses multiples compétences

Nicolas et ses multiples compétences
Choisir la taille de l’image

Ce puits ou citerne circulaire est creusé dans les coulées basaltiques sur 3,6 mètres de profondeur. Sa paroi est un parement de blocs de basalte ou de pouzzolane en opus incertum non maçonnés pour être perméable. La largeur de la paroi varie de 40 à 75 cm. Le diamètre interne du puits est d’1.4 m. Son comblement supérieur était constitué de blocs de basalte et de pouzzolane d’un diamètre maximal de 40 cm mêlé à de la terre noire, quelques rares tessons de céramique, des fragments de tuiles, des fragments de meule dispersés sur la profondeur, des clous en fer. En profondeur, le comblement était constitué d’un sédiment noir sableux incluant de nombreux fragments de tuiles, des blocs d’origine volcanique et du calcaire (50 cm maxi), une fusaïole de fileuse, et de nombreux tessons de céramique en forme de cruche qui étaient utilisées pour puiser l’eau. Ces céramiques sont datables de la fin du Ier siècle jusqu’à la moitié du IIe siècle après J.-C. Peu de restes fauniques sont sortis sinon qu’une tête de mouton et de nombreux os long de microfaune. Cette citerne/puits/réserve peut appartenir à une structure de captation des eaux dont celles de toitures.

Photographie 2D :

 

Voir le diaporama


Tags :

Pas encore noté(e)
RSS RSS Feed | Archives | Propulsé par ZenPHOTO