l'Auvergne en relief - StéréAuvergne | Archéologie | Oppidum de Corent | Fouilles 2011 | Hémicycle d'époque Laténienne | Sol de circulation en cailloutis

Sol de circulation en cailloutis
Choisir la taille de l’image

10/09/2011 : Vue rapprochée du sol de circulation en cailloutis de l'hémicycle gaulois. Ce sol dur damé à la poutre est constitué sur 120 m2 de graviers basaltiques, de pouzzolane, de fragments d'amphores (panses, tessons), d'os d'animaux, de blocs de basaltes de calibre 5 cm à 25 cm. Son épaisseur est de 5 à 10 cm avec un creusement profond à l'Ouest de 30 cm dans le niveau de l'âge du bronze et la coulée de basalte. Il contenait une majorité de morceaux d'amphores de type Dressel 1A, quelques rares pieds et bords de Dressel 1B, des crânes et cornes de bovidés, des clous de construction, des monnaies gauloises en bronze frappé, une fibule de Nauheim, une fibule à arc filiforme et un fragment de casque en bronze étrusco-italique. Le côté gauche de cette image épouse la limite Ouest de cet arc de cercle. A ce niveau, le sol est profondément creusé (jusqu'à 30 cm) et sa limite est renforcée le long par des gros blocs de basalte et plusieurs amphores presque complètes (vers le fouilleur). A l'arrière, les tas de blocs de basalte sont les déchets du démontage de l'empierrement [21753], son comblement à la période gallo-romaine. Un peu plus au fond, l'orchestra et la cavea du théâtre romain. Au loin, le sanctuaire, ses 4 piliers de la porte et le Puy-de-Dôme.

Les infrastructures et constructions dédiées aux réunions en groupe ont évolué sur plus de trois siècles dans cette même zone de l’oppidum de Corent. Voici une chronologie classée par les états des vestiges chrono-ordonnés de l’oppidum :

La photographie 2D ci-dessous prise le 10/09/2011, montre le niveau gaulois avec un sol en cailloutis [21780=21781]  daté de la fin de la Tène D1b vers -80/-70 av J.-C :

Voir le diaporama


Tags :

Pas encore noté(e)
RSS RSS Feed | Archives | Propulsé par ZenPHOTO